LIce Cream sandwich fait goûter ses nouveautés

first_imgL’Ice Cream sandwich fait goûter ses nouveautésParallèlement à la présentation du Samsung Galaxy Nexus, hier nuit, Google a dévoilé son nouveau système d’exploitation, Ice Cream Sanwich, ou Android 4.0. Censé unifier les précédentes versions (Gingerbread et HoneyComb) fonctionnant sur mobiles, tablettes et TV connectées, c’est un véritable ravalement de façade qui attend les futurs utilisateurs, axé sur la simplicité et la cohérence. La présentation, animée par Andy Rubin, créateur du système, et précédée par une annonce se clôturant par une simple phrase “Enchant me, Simplify my life, Make Me Awesome”, n’était pas sans rappeler le show d’une certaine entreprise californienne, malheureusement endeuillée ces derniers jours. Mais les termes choisis – enchanter,simplifier, et génial- montraient l’ambition de Google à s’implanter durablement dans le domaine, et pour cela, Ice Cream Sandwich se devait d’être à la hauteur des espérances de ses futurs utilisateurs. C’est chose faite avec beaucoup, beaucoup de nouveautés que l’Android 4.0 dévoilait hier dans la nuit. La première, c’est l’apparence : au-delà de l’habillage de l’ensemble qui gagne en netteté et en fluidité, il arbore dorénavant trois boutons de navigation de base, quelque soit le matériel utilisé : Retour, Accueil, Application précédente. Ces derniers pourront s’orienter dans le sens de l’appareil et se cacheront pendant les applications, rendant l’ensemble plus cohérent. Cohérence et simplicité également du système de fermeture des applications, par simple balayage du doigt.L’autre grosse nouveauté dévoilée tient au carnet d’adresses, animé et désormais intitulé “People App”. D’un seul coup d’œil, l’utilisateur pourra voir l’actualité de ses contacts reliés sur réseaux sociaux, comme Facebook, Twitter ou LinkedIn. Une fois sélectionné, le contact se présentera sous forme de fiche, où sont inscrits tous les moyens de le joindre.De multiples améliorations Pour le reste, tout a subi de petites améliorations comme le menu de notification, avec affichage de contacts pour l’envoi des messages, le menu de contrôle pour les applications musicales, un nouveau clavier avec correction progressive à la frappe des lettres, l’envoi de SMS pour justifier la non-prise d’un appel, le passage à 16 onglets ouvrables pour le navigateur internet (que l’on pourra sauvegarder pour pouvoir lire les contenus hors ligne par la suite) ou encore un gestionnaire de la consommation des données, sorte de vue mètre système de Windows, dans le gestionnaire de programmes. Quant aux widgets affichés sur le bureau, ils sont désormais repositionnables modifiables en taille.Au niveau multimédia, l’application Photo s’agrémente, notamment, de nouveaux filtres et d’une fonction de panoramique en mouvement.  La reconnaissance faciale, utile pour verrouiller ou déverrouiller son dispositif, dispose d’une mise au point automatique du capteur la rendant plus fiable, d’une part, et offrant une véritable alternative aux autres système de sécurité.On notera également, de cette liste non exhaustive, l’apparition d’Android Beam, l’application qui permettra le partage d’information en rapprochant ou en entrechoquant les téléphones, grâce à leurs puces NFC respectives. À lire aussiÉquinoxe du Printemps : pourquoi tombe-t-il le 20 mars ?Plus unifié, plus fluide, et offrant de véritables avancées aux utilisateurs d’Android, Ice Cream Sandwich semble donc bel et bien se poser en concurrent aux autres systèmes d’exploitation. Ses errances passées gommées, il dispose dorénavant de composants actuels, et d’autres qui l’inscrivent dans le futur. Le 19 octobre 2011 à 13:33 • Maxime Lambertlast_img